Droit de vote

Jeune adulte, je m’en vais à mon bureau de vote. Il y a une file. Je sors ma convocation de mon sac à mains. Dans mon dos, un homme d’un certain âge se confie à son épouse : « Tiens, les étrangers peuvent voter maintenant ? ». Nous sommes à la fin des années nonante du siècle précédent.