« C’est toujours les arabes qui veulent frauder »

Un maghrébin, doit monter dans un autobus où l’on fait la file pour pointer. Il attend son tour, mais au moment où il peut enfin le faire et met sa carte dans la pointeuse, le chauffeur s’adresse à lui de manière désagréable, lui reprochant d’avoir voulu resquiller, et que ce n’est qu’à son approche que le requérant a fait mine de valider sa carte. Ce que conteste formellement le requérant. Le ton monte et le chauffeur fait appel à la police tout en disant pis que pendre des Arabes, que ce sont toujours eux qui veulent frauder, etc. Dès l’arrivée des policiers, le requérant est immédiatement appréhendé et menotté sans qu’il ait pu d’abord être entendu et donner sa version des faits